• Evolution du support physique - Apparition du CD

     

     

    Poursuivons l'évolution du support physique. Comme nous l'avions vu précédemment (pour ceux qui me suivent depuis le début), et pour les nouveaux, voici les liens vers ces articles ci-dessous : 

     

    "La "Journée mondiale de la radio", c'était hier !" du 14/02/21

    "Evolution du support physique - Du cylindre au disque 78 tours" du 02/06

    "Evolution du support physique - Le disque 78 tours" du 10/06

    "Evolution du support physique - Le disque vinyle" du 25/06

    "Avec l'arrivée du vinyle, les premiers classements font leurs apparitions" du 13/07

     

     

    Evolution du support physique - Apparition du CD

     

    Cette innovation technologique va connaître le succès non pas grâce à ses qualités techniques ou sonores, mais uniquement grâce à ses aspects pratiques : il est plus léger, facile à utiliser, on passe d'un morceau à l'autre sans avoir à soulever le bras de lecture, on peut écouter inlassablement le même morceau avec la touche "repeat", on peut changer l'ordre de programmation des morceaux qui préfigure le fameux mode shuffle des ipod des années plus tard... Un faisceau laser balaye un mini-disque de 12 cm de diamètre composé de millions de trous minuscules et invisibles à l'oeil nu, qui de manière binaire (1 ou 0), restituent la musique et ce bien plus efficacement que les disques microsillons. Fini les craquements, l'usure du vinyle, les rayures : bienvenue à de nouvelles manières d'écouter la musique. Le son, naturellement analogique, est transformé en numérique. Notre vie de mélomane va changer.  

    Si les premières platines sont sur le marché dès 1982, le CD va mettre un peu de temps à s'imposer. Il y a des résistances : le CD est plus cher à la fabrication et à l'achat, il demande de changer sa platine disque pour un lecteur approprié, et il exige des changements d'agencements pour les disquaires vu les formants radicalement différents du CD et du vinyle. Il faudra attendre 1987 pour que les ventes de CD soient équivalentes à celles du microsillons, puis la fin du vingtième siècle pour qu'il devienne le format dominant et que la majeure partie des majors comme ColumbiaRCAMCACapitolEMI ou WEA décident de mettre fin à leur production de vinyle.

    Les derniers 33 tours de grande production furent diffusés en 1991,
    et les derniers 45 tours en 1993.

      

     

    Fin du XXème siècle : les majors enterrent définitivement le microsillon et en profitent pour ressortir la majorité de leur back-catalogue
    (dont les frais d'enregistrement, de production et de mastering
    sont amortis depuis longtemps) en CD.

    Une bien jolie plus-value !

    Bien entendu, tous les styles musicaux font leur apparition sur ce support
    et les crooners ne sont pas oubliés.

    (Pour rappel, j'ai également un blog sur The Crooners)

     

    Evolution du support physique - Apparition du CD

    Evolution du support physique - Apparition du CD

    Evolution du support physique - Apparition du CD

     

     

     


     

     

     

    « Un anniversaire aujourd'huiVive le DISCO ! »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Juillet à 08:41

    Bonjour Fred, les C D sont plus pratiques mais les vinyles avaient un meilleur son, mais io faut bien évoluer  et que nous réserve la suite pour écouter de la musique? Bonne journée.

    2
    Jeudi 29 Juillet à 10:38

    Nous possédons beaucoup de vinyles, même le premier sorti de Mireille Mathieu et de Sheila, des 45 tours et des 33 tours d'autres interprètes, le son n'est pas comparable avec les CD, bon jeudi.

    3
    Jeudi 29 Juillet à 11:14

    Bonjour Fred, 

    et oui tout évolue , quand nous avons déménagé, nous n'avons gardé que nos cd , nous avons donné les 33 et 45 tours ainsi que le tourne-disques, maintenant on le regrette parfois mais bon nous n'avons plus une si grande maison, rien que pour nous deux, on a pas besoin d'un palace non plus. 

    Passe une bonne journée, bisous, 

    Nadine

    Gif Bon jeudi avec fleurs et papillon animé - les gifs animés de  dentelledelune

    4
    Jeudi 29 Juillet à 11:14

    Bonne fin de semaine Fred, merci de ton passage, c'est sympa ton petit mot.

    J'espère que tu es en forme et que tu as dans ta région du beau temps.

    En Provence, c'es soleil, soleil et encore soleil : c'est le plein été.

    bisou amical

    5
    Jeudi 29 Juillet à 11:39

    Bonjour Fred

    Oh oui l'évolution des supports musicaux quelle avancée

    sur les cd on pouvait avoir plus de 20 chansons alors que les vinyles !!!

    j'ai environ 250 cd musicaux depuis de décès de mon mari je n'en ai plus écouté aucun

    Mes premiers mon mari me les avait rapportés des Etats-Unis  je m'en souvient s'était Kenny Rogers et Dolly Parton 

    Je les garde tous ainsi que les vinyles 45 tours plus de 200 aussi.

    Ton blog est très intéressant

    bonne journée

     

    6
    Jeudi 29 Juillet à 13:51

    Perso, j'ai toujours aimé la période de vinyle...

    Bon jeudi

    Arlette

    7
    Jeudi 29 Juillet à 15:07

    Bonjour Fred,

    Et oui, tout évolue avec l'apparition des cd .Personnellement, j'avais quelques microsillons 33 & 45 tours

    mais ayant déménagé je ne les ai plus, je les regrette, c'est dommage, c'était une autre qualité de

    sons.

    Bonne fin de journée.

    Bisous-violette

    8
    Jeudi 29 Juillet à 15:24
    Renée

    t maintenant c'est déjà plus que dépassé c'est pourtant pas si vieux! Bisous douce journée

    9
    Jeudi 29 Juillet à 18:15

    j 'ai ausi quelques vinyle , parfois j 'en écoute ..dassin , pu Jhonny 

     bonne soirée 

     kénavo  fred 

    10
    Jeudi 29 Juillet à 20:15

    Coucou Fred ! Maintenant le vinyle revient en force .Un billet bien agréable comme toujours !

    Bises 

    11
    Vendredi 30 Juillet à 12:32

    Comme toi Fred j'ai découvert cette chanson de Mireille...

    Bon vendredi

    Arlette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :